back to school2

Une rentrée des classes plus sereine avec les fleurs de Bach

La rentrée approche, préparer le retour à l’école n’est pas toujours simple et peut être source de beaucoup d’émotions négatives pour les enfants et également pour les parents !

Les fleurs de Bach sont des élixirs floraux qui permettent de rétablir le calme et la sérénité pour préparer le retour ou l’entrée à l’école en douceur.

Sans effets secondaires et pouvant être prises à tout âge les fleurs de Bach sont des alliées hors pair pour remédier à toutes les difficultés émotionnelles qui peuvent se présenter.

Le Rescue

En premier lieu le complexe Rescue peut permettre de se préparer à la rentrée pour être totalement serein : 4 gouttes diluées dans un verre d’eau ou dans une autre boisson à répéter plusieurs fois par jour jusqu’au jour J !

1 fleur = 1 émotion

Ensuite, il est possible d’affiner le choix des fleurs en fonction de ce qui se présente :

Un changement de classe, d’établissement, d’enseignant et les repères habituels sont bousculés : Walnut la fleur du noyer permettra de s’adapter en douceur aux changements mais pas seulement ! Votre enfant est hypersensible ? il est affecté par ce qui se passe autour de lui, l’ambiance de l’école, la classe, les relations avec ses camarades ? Cette fleur lui permettra de ne pas être influencé par l’extérieur et de rester centré sur lui comme protégé dans une bulle.

Tendance à être rêveur, distrait, à oublier systématiquement ses affaires ? Clematis la fleur de la clématite permettra de ramener à l’instant présent et de centrer son attention sur ici et maintenant.

Votre enfant a du mal à vous quitter quand vous le déposez le matin ? la fleur Chicory (fleur de la Chicorée) lui permettra d’être plus autonome et lui permettra de retrouver la joie d’arriver à la l’école sans avoir la tristesse de quitter vos bras.

Le choix de fleurs variera en fonction des émotions qui sont présentes à ce moment-là et aussi en fonction de la personnalité, et avec 38 élixirs floraux il est possible de faire une préparation adaptée à chacun.

Share
80617963-a-bottle-of-lavender-essential-oil-with-fresh-lavender-twigs-on-a-dark-background

Les huiles essentielles de lavande assimilées à des perturbateurs endocriniens

Lors d’une soirée j’ai entendu dire que les huiles essentielles telles que la lavande (sans précision) et le tea tree (ou arbre à thé) pour se débarrasser des poux seraient des perturbateurs endocriniens, je ne pouvais pas en rester la et j’ai décidé d’aller plus loin..

Il faut savoir que les huiles essentielles contiennent des molécules chimiques qui confèrent aux huiles essentielles toutes leurs propriétés et leur puissance d’action.

En fonction du type de molécule on peut savoir si elle aura une action hormonale ou non et après recherche dans mes sources officielles (livres d’aromathérapie médicale et scientifique) il n’y a aucune substance chimique ayant une action hormonale c’est-à-dire se substituant à une action type oestrogénique pour ce qui concerne la lavande vraie ou fine (lavandula angustifolia ou vera) origine France et l’arbre à thé origine Nouvelle Calédonie, Madagascar et Australie.

J’ai également demandé à une consœur qui est préparatrice en pharmacie DU de phytothérapie et DU d’aromathérapie qui me l’a également confirmé.

La provenance géographique et le revendeur seront un gage de qualité : une huile essentielle doit être correctement étiquetée, on doit pouvoir lire sur l’emballage la provenance, la partie distillée, le nom en latin et le chémotype (= propriété biochimique principale) et de préférence bio donc si ce n’est pas un revendeur connu il vaut mieux s’abstenir, les huiles essentielles pas chères achetées  en magasin il faut oublier !! car il y a des substances de synthèse qui sont mélangées donc d’une part on n’obtiendra pas l’action souhaitée  et d’autre part on risque de s’empoisonner ou d’avoir d’autres problèmes !
Ensuite, il faut se méfier de tous les produits du commerce à base d’huiles essentielles sauf si cela est fait par des laboratoires connus sinon on risque des problèmes étant donné qu’il n’y a pas de traçabilité sur le type d’HE utilisée.

Ne jamais considérer qu’une huile essentielle est inoffensive bien au contraire ! simplement il faut adapter les dosages en fonction de l’âge et également la dilution dans un support (tel qu’une huile végétale ou une dose de shampooing neutre 100% naturel = sans substance chimique pouvant potentiellement être perturbateur endocrinien !)

Oui les HE peuvent être dangereuses si on ne sait pas les utiliser et les doser sinon ça se passe très bien !

Enfin, il existe plusieurs type de lavande et chacune a des propriétés différentes et ne peuvent pas forcément être utilisées par les enfants :

Lavandin abrial (lavandula hybrida clone abrialis) origine France

Crampes du sportif, mycoses, anti-puces, anti-poux (en application préventive) aucune contre-indication

Lavande aspic (lavandula spica) origine France ou Espagne

Bactéricide, virucide anti-infectieuse, cicatrisante (brulures, piqures d’insectes, vives, méduse, serpents, scorpion), expectorante contre indiquées pour la femme enceinte, allaitante et les enfants en bas âge (action abortive, et neurotoxique)

Lavande Stoechade origine Portugal ou Iles d’Hyères anti-infectieuse, cicatrisante (plaies), mucolytique (fluidifie les secrétions) Contre-indication identique

Lavandin super (lavandula hybrida clone super ou lanvandula x burnatii) origine France : anti spasmodique puissante, dermatoses (réactions cutanées), anti-inflammatoire, décontracturante musculaire et cicatrisante (brûlures) aucune contre-indication mais comme elle contient des molécules de camphre, je ne  la conseillerais pas pour les enfants.

La lavande vraie ou fine (lavandula vera ou angustifolia) la plus polyvalente et la plus simple à utiliser pour toute la famille : insomnie infantile, nervosité, anti spasmodique, anti-inflammatoire, antalgique, anti-infectieuse, régénérante, cicatrisante

Aucune contre-indication

En résumé il faut jamais tirer de conclusions hâtives sans savoir comment les HE ont été utilisées, quelles formes de produits, et quelles HE exactement ….

 

Share
back to school2

10 remèdes naturels pour se soigner au quotidien

10 remèdes naturels pour se soigner au quotidien 

1. Les piqures d’insectes

Une guêpe ou un frelon vous a piqué ? S’il y a un dard, déposez une couche d’argile verte sur une compresse et appliquez-la sur la zone touchée. Le dard devrait venir avec la compresse lorsque vous retirerez l’argile sèche.
En l’absence de dard, 1 goutte d’huile essentiel de lavande aspic (pour les adultes) ou de lavande vraie (pour tous) vous soulagera immédiatement !

2. Les entorses

Pour soulager une entorse en urgence avant de consulter un médecin, 3 gouttes d’huile essentielle d’hélichryse italienne, 3 gouttes d’huile essentielle de gaulthérie couchée sur un cataplasme d’argile à renouveler 2 ou 3 fois dans la journée sur la zone douloureuse, et appliquer de la glace (un sac de petits pois fait très bien l’affaire et s’adaptera à la localisation de l’entorse : cheville, genou..). Cela va permettre de résorber l’hématome très rapidement voire éviter la formation d’un hématome par activation de la circulation sanguine et va avoir une action antalgique et anti-inflammatoire puissante.

(dosage pour un adulte, pour un enfant, diviser le dosage par 2)

3. Les démangeaisons

La pommade Rescue à base de fleurs de Bach et d’excipient neutre, à répéter plusieurs fois jusqu’à amélioration (pour tous)
Hydrolat de camomille matricaire ou camomille noble en vaporisation aussi souvent que nécessaire
Contre-indication : aucune

4. Les cystites

Généralement cette infection touche une majorité de femmes et va être extrêmement gênante, causer brulures et douleurs au moment d’uriner.

La première des choses est de soulager les symptômes pour ensuite s’occuper de la « cause » :

S’hydrater beaucoup pour évacuer un maximum de toxines, prendre des probiotiques pour soutenir la flore intestinale et lutter contre l’infection et ensuite des huiles essentielles pour lutter contre l’infection et soulager la douleur en massage sur la vessie : thym à thujanol, sarriette des montagnes, estragon et santal 1 goutte de chaque dans 4 gouttes d’huile végétale 4 fois par jour pendant 5 jours et des capsules d’origan par voie orale (oléocaps 1 Pranarom)pendant + extrait de pépin de pamplemousse en cure de 1 mois. Une cure de probiotiques sera à faire pendant 1 à 2 mois.

5. Les règles douloureuses

Encore un petit désagrément typiquement féminin !! le reflexe : l’huile essentielle de basilic exotique (ocimum basilicum) dilué dans une huile végétale comme l’extrait lipidique de millepertuis ayant des vertus anti-inflammatoires mais attention à ne pas s’exposer au soleil car elle est photosensibilisante. On peut également utiliser l’huile végétale d’amande douce ou de noyau d’abricot. 2 gouttes d’huile essentielle pour 4 à 6 gouttes d’huile végétale selon la tolérance cutanée. Et on peut ajouter la camomille romaine pour avoir une action anti-inflammatoire supplémentaire.

 6. Les coupures

En premier lieu, désinfecter la plaie et mettre 1 goutte de ciste ladanifère permettra de stopper le saignement grâce à ses propriétés hémostatiques ou saupoudrer un peu d’argile blanche sur la zone touchée. L’argile en pate forme un excellent pansement naturel ou le miel permettra de cicatriser la plaie.

7. Les torticolis

Pour les adultes 1 goutte d’huile essentielle d’eucalyptus citronnée, de gaulthérie, et de poivre noir ou de romarin à camphre en massage avec 6 gouttes d’extrait lipidique de millepertuis (pas d’exposition au soleil les 6h qui suivent) ou de macérât huileux d’arnica.

8. Les coups de soleil

Extrait lipidique de millepertuis en application le soir au coucher (pas d’exposition au soleil dans les 6h après application)

Ou le gel d’aloe vera sur les zones touchées aura une action cicatrisante, régénérante et hydratante.

L’hydrolat de camomille, de géranium rosat ou de rose en pulvérisation plusieurs fois par jour jusqu’à amélioration.

9. Les coups et les hématomes

Le reflexe : l’hélichryse italienne = arnica x100 !!

1 goutte pure ou diluée à appliquer jusqu’à amélioration

à éviter chez les jeunes enfants ou utiliser plutôt l’hydrolat en compresse et laisser agir 15 à 30mn.

10. La migraine

Le reflexe: la menthe poivrée

1 goutte de menthe poivrée (pour les adultes) sur les tempes permettra de soulager les douleurs liées à la migraine. Si la migraine est récurrente, il faudra chercher la cause pour éviter les récidives.

 

 

Share