Détoxifier son foie après les fêtes

Après l’enchainement de menus festifs et caloriques, notre corps a besoin de faire une pause. Le foie a besoin d’être soutenu dans son travail d’élimination des toxines et nous devons lui donner un petit coup de pouce pour améliorer la digestion, le transit et se sentir plus en forme. En effet après les excès, il n’est pas rare de constater que la digestion se fait moins bien, qu’il y ait des migraines, qu’il y ait une sensation de fatigue générale, ou encore que des boutons apparaissent. C’est le signe que le foie est surchargé, et que l’organisme recherche d’autres moyens d’éliminer comme la peau, les poumons (mucosités), les reins, les intestins.

L’alimentation : retour au vert !

Tout d’abord, l’alimentation : durant 3 à 4 semaines, privilégier les légumes et les fruits crus et cuits riches en antioxydants, limiter la consommation de protéines animales (viande et poisson maigres). Eviter la consommation de charcuterie ou de fromages riches en graisses saturées difficiles à digérer.

Bien s’hydrater

Ensuite une bonne hydratation va contribuer à améliorer l’élimination des déchets et toxines : minimum 1,5L d’eau par jour.

Limiter les produits laitiers en cuisine

En cuisine, autant que possible remplacer la crème et le beurre par des crèmes végétales ou des huiles riches en omégas 3 : olive, cameline, noix, colza,..

L’activité physique va également permettre à l’organisme d’éliminer et permettre de trouver un meilleur équilibre par rapport à l’apport énergétique.

Ensuite pour aider à soutenir le foie, plusieurs options possibles :

En aromathérapie* :

Par voie orale : une cure d’huiles essentielles en gélules à prendre au début du repas pendant 15 jours permettra un drainage rapide et efficace.(Oléocaps 8 laboratoires Pranarom)

Ou

Par voie cutanée : 1 goutte des 3 huiles essentielles suivante avec 3 gouttes d’huile végétale:  carotte, romarin à verbénone et thym à thujanol ou encore Lédon du Groenland, citron** à appliquer en massage sur la zone du foie matin et soir pendant 1 semaine, arrêt 1 semaine puis reprise 1 semaine. Ces huiles vont contribuer à nettoyer le foie, décongestionner, stimuler tout en le protégeant.

*Certaines huiles essentielles peuvent être contre indiquées en cas de grossesse, allaitement ou pathologies, il est recommandé de demander conseil avant utilisation.

** l’essence de citron est photo sensibilisante, éviter de s’exposer après application dans les 6h suivantes.

En phytothérapie :

Par voie orale en phytothérapie à l’aide de plantes drainantes comme l’aubier de tilleul soit en tisane soit inclus dans une préparation avec d’autres ingrédients comme le radis noir, le bouillon blanc (exemple Draineur général des laboratoires Herbolistique) qui vont faciliter un nettoyage de tous les organes émonctoires (foie, reins, peu, poumons, intestins). Cure de 3 semaines par voie orale avec de l’eau.

Le Desmodium sera aussi une plante intéressante dont la propriété principale est de contribuer au bon fonctionnement du foie qui peut se prendre pendant les excès et avant une cure détox plus prononcée au printemps. Comprimés à prendre par voie orale 3 à 6 par jour la durée variera en fonction des besoins.

En gemmothérapie (macérats de bourgeons) :

En cure de 3 semaines arrêt 1 semaine et reprise sur 2 cycles si besoin, 5 à 15 gouttes par jour

Jeunes pousses de genévrier : détoxifiant et stimulant hépatique et rénale : augmenter progressivement la dose et bien s’hydrater (1.5 L d’eau minimum).

Bourgeons d’érable champêtre : draineur hépato-biliaire, hypocholestérolémiant et hypoglycémiant.

Je suis à votre disposition pour tout renseignement supplémentaire !

Share

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.