Comment éviter les poux à la rentrée?

Une astuce très simple pour agir en prévention pour éviter les poux : l’huile essentielle de lavande vraie et l’huile essentielle de tea tree.

Mettez 1 goutte d’huile essentielle de lavande vraie sur le col des vêtements, manteaux, écharpes, bonnets.

En cas de contamination, mettez 1 goutte d’huile essentielle de Lavande vraie (Lavandula angustifolia ou lavandula vera) et 1 goutte d’huile essentielle de Tea tree (Melaleuca alternifolia) dans la dose de shampooing. Grace aux propriétés répulsives anti-poux, calmante et anti-démangeaisons de la lavande vraie et aux propriétés antiparasitaires du Tea tree un duo gagnant contre les poux !

La trousse à pharmacie des huiles essentielles pour les vacances

Des huiles essentielles pour repousser les moustiques  et soulager les piqûres :

=

Spray anti-moustiques répulsif et curatif

1 spray en verre teinté 30ml

Eucalyptus citronné 1ml

Géranium rosat 1ml

Citronnelle de java 1ml

Compléter avec un alcool type Vodka qui sera le dispersant

Concentration en huiles essentielles 10%

Contre- indications : Femmes enceintes ou allaitantes et enfants de moins de 6 ans

Propriétés :

Citronnelle de Java (Cymbopogon winterianus) :

  • Désodorisante, répulsive (moustiques) et curative (piqures)
  • Anti-inflammatoire
  • Calmante

Précautions d’emploi : irritante à l’état pur, toujours diluer par voie cutanée

Eucalyptus citronnée (Eucalyptus citriodora) :

  • Répulsive (moustiques) et apaisante (piqures)
  • Anti-inflammatoire et anti-rhumatismale
  • Calmante
  • Antalgique

Géranium rosat (Pelargonium x asperum CV Egypte) :

  • anti-infectieuse
  • anti-inflammatoire, antalgique
  • répulsive
  • hémostatique (stoppe les saignements)
  • tonique et astringente cutanée

Migraines, nausées, mal des transports

Menthe poivrée (mentha x piperita)

Voilà une huile essentielle qu’il faudrait toujours garder près de soi. Car la menthe poivrée permet de dissiper de nombreuses douleurs. Elle est la meilleure ennemie des migraines et autres maux de tête, lutte contre les troubles digestifs, les remontées acides, le mal des transports, les nausées et vomissements. Antispasmodique et antalgique, cette huile à l’odeur prenante fait également disparaître les démangeaisons cutanées. En cas de mal de tête, on dépose 1 goutte d’huile essentielle sur les tempes et les sinus frontaux (le plus loin possible des yeux). En cas de troubles digestifs, on place 1 goutte dans une petite cuillère à café de miel ou sur un sucre. À avaler après le repas si le besoin se fait sentir. En cas de coup de fatigue pour conduire elle est très efficace par ses vertus tonique et dynamisante. (1 goutte sous le nez)

Contre-indications : grossesse, allaitement. Elle est également déconseillée chez l’enfant en dessous de 6 ans et les personnes asthmatiques ou épileptiques.

Lavande vraie (lavandula angustifolia) : Une huile essentielle à tout faire à avoir dans sa pharmacie pour petits et grands : anti-infectieuse, calmante, sédative, cicatrisante (brulures, démangeaisons), antalgique et anti-spasmodique. Des douleurs au coup de soleil, en passant par les piqures d’insecte ou désinfecter une plaie, elle peut s’avérer très utile !

Hématomes :

L’hélichryse italienne (helichrysum italicum var. italicum)

Cette plante jaune qu’on appelle aussi l’immortelle est présente sur tout le pourtour méditerranéen, notamment la Corse. L’huile essentielle d’hélichryse est un puissant anti-hématome principalement utilisée pour la santé de la peau. Elle permet ainsi de faire disparaître plus vite les ecchymoses mais s’attaque aussi aux crevasses ou à la couperose. Si on cherche à faire disparaître un bleu ou une bosse, on appliquera 2 à 3 gouttes d’huile essentielle d’immortelle diluées dans de l’huile végétale d’Arnica sur l’endroit de la peau concerné (usage externe). On pourra également renouveler l’application 2 à 3 fois dans la journée sans excéder 9 gouttes dans la journée. Si on cherche plutôt à lutter contre des troubles cutanés, alors on déposera 2à 3 gouttes d’huile sur la zone concernée avant de masser avec de l’huile végétale d’Arnica (vertus anti-inflammatoires) en même quantité.

Contre-indications : Elle est interdite chez la femme enceinte ou allaitante, pour le bébé, les personnes épileptiques, et les personnes traitées par anticoagulants.

Piqure d’insecte : lavande vraie ou lavande aspic

La lavande aspic (lavandula spica) origine France

Elle est plus foncée que l’huile essentielle de lavande vraie et n’est pas utilisée pour apaiser les mêmes maux. Ainsi, la lavande aspic est exceptionnellement cicatrisante (plaies, psoriasis) et s’attaque aux brûlures, aux coups de soleil, aux piqûres de serpents, de guêpes et de méduses. Véritable alliée des vacances d’été, elle extermine aussi les poux et lutte efficacement contre les mycoses, les herpès labiaux et le zona. Si on la recherche pour ses vertus antalgiques et cicatrisantes, il faudra alors appliquer 3 à 6 gouttes d’huile essentielle pure sur l’endroit de l’épiderme concerné. Un geste à répéter 3 à 4 fois par jour en diluant avec de l’huile végétale (concentration en huiles essentielles 50%, et 20% pour les peaux sensibles et les enfants de plus de 6 ans). Elle a également des propriétés anti-infectieuses, expectorantes et fluidifiantes des secrétions pulmonaires en cas d’affection virale ORL.

Contre-indications : femmes enceintes ou allaitantes. Elle est également déconseillée chez l’enfant en dessous de 6 ans (remplacer par la lavande vraie)

Douleur, inflammation :

gaulthérie couchée (gaultheria procumbens ou fragrantissima)

cette huile essentielle très odorante (on aime ou pas) rappelle les odeurs du gel de massage chez le kiné. Elle est très efficace en cas de douleurs articulaires ou musculaires, inflammation en cas de blessures musculaires, contractures, entorses, hématomes, tendinites, déchirures, douleurs spasmodiques.

A diluer dans de l’huile végétale d’arnica et appliquer en massage sur la zone concernée de 2 à 3 gouttes avec une concentration de 30 à 50% (soit 3 à 6 gouttes d’huile végétale), 20% (soit 12 gouttes) pour les peaux sensibles et pour les enfants car elle chauffe.

Elle peut également servir pour chauffer les muscles avant l’effort pour les sportifs en massage sur les jambes (concentration 10% maximum)

Contre-indications : femmes enceintes et allaitantes, enfants en dessous de 6 ans, personnes traitées par anticoagulants car elle a des propriétés anticoagulantes

Antistress :

La camomille romaine ou noble (chamaemelum nobile)

Cette huile très douce agit sur le système nerveux et peut être utilisée en cas de stress, de choc émotionnel ou de crise d’angoisse, c’est l’équivalent du Rescue (Remède de secours en Fleurs de Bach). Elle favorise également le sommeil et dissipe les douleurs nerveuses. En cas d’anxiété, on dépose 3 à 4 gouttes d’huile essentielle de camomille romaine sur son plexus solaire, la face interne des poignets, la voûte plantaire et le long de la colonne vertébrale. On peut également déposer une goutte sous sa langue ou inhaler à même le flacon pendant 2 ou 3 secondes. En cas d’asthme d’origine nerveuse, 1 goutte sur le plexus solaire à renouveler tous les quarts d’heure en cas de crise. Ses vertus antispasmodiques peuvent également soulager les crampes au bas ventre associé au basilic exotique pendant le période menstruelle (1 à 2 gouttes de chaque avec autant d’huile végétale en massage local).

Elle peut être utilisée par toute la famille.

Contre-indications : à éviter durant les 3 premiers mois de sa grossesse.

Maux de ventre :

Basilic exotique (Ocimum Basilicum)

Elle allie des propriétés antistress et antispasmodiques reconnues et permet de soulager tout type de maux de ventre (gastroentérite, colites, maux de ventres liés à la période menstruelle) mais aussi le mal des transports, les nausées et les vomissements. A utiliser en massage local (ventre, plexus) dilué dans de l’huile végétale (2 à 3 gouttes d’huile essentielle dans 6 à 9 gouttes d’huile végétale (12 gouttes pour les peaux sensibles ou les enfants de plus de 6 ans). Elle peut s’avérer très utile en cas de spasmophilie.

Désinfecter :

Tea tree (Melaleuca alternifolia)

Antibactérien et anti-infectieux à large spectre, antifongique et antiparasitaire. Du bouton d’acné (1 goutte pure sur un coton tige) à la désinfection d’une plaie ou en cas d’infection (dentaire, ORL, génital, ..) elle sera une alliée incontestable. Elle peut être utilisée par toute la famille légèrement diluée (50%) ou pure (1 goutte sur la zone concernée). Pour les zones génitales ou les muqueuses la dilution n’excédera pas 10%. (1 goutte d’huile essentielle pour 9 gouttes d’huile végétale).

Et pour les coups de soleil, n’oubliez pas le gel d’Aloe Vera qui rafraichit, cicatrise et régénère la peau ! De préférence bio et avec les critères suivants : « aloe barbadensis » ou  «  Aloe vera natif », contenant la pulpe et non pas la sève, et enfin stabilisé à froid.

Vous voilà parés pour les vacances !

En règle générale, les huiles essentielles sont contre-indiquées pour les personnes épileptiques (sauf avis médical contraire) et pour certaines pathologies. Les conseils cités ci-dessus sont indiqués pour un usage standard des huiles essentielles et ne remplacent pas une consultation médicale. Avant d’utiliser les huiles essentielles, il est recommandé de s’adresser à un professionnel formé en aromathérapie qui recueillera les informations nécessaires et adaptées à votre situation médicale.

Facebook
LinkedIn

Comment soulager les allergies saisonnières?

1. Qu’est ce qu’une allergie ?

L’allergie est une réaction exagérée du système immunitaire face à un allergène considéré comme un corps « étranger » et contre lequel l’organisme va lutter en libérant notamment des histamines.

L’histamine est stockée dans les cellules et sera libérée lors de réactions d’hypersensibilité ce qui va générer des symptômes tels que : conjonctivites, rhinites, éternuements, asthme, eczéma,…

2. Comment soulager les réactions allergiques en période de crise ?

La Gemmothérapie:

La gemmothérapie, appelée « médecine des bourgeons » est une branche de la phytothérapie. La différence c’est l’usage qui est fait de la plante. En phytothérapie c’est une partie de la plante qui sera utilisée : racine, écorce, tige, feuille ou fleur. En gemmothérapie c’est la partie embryonnaire de la plante : bourgeons, jeunes pousses, écorce interne de tige, et de racine (radicelles) qui représentent le totum de la plante.

Bourgeons de cassis (Ribes nigrum)
  • Le macérat glycériné de bourgeons de cassis (Ribes nigrum) : pour ses propriétés cortison-like (effet semblable à la cortisone car il stimule les glandes surrénales pour relâcher le cortisol et va atténuer la réaction inflammatoire). Ce bourgeon potentialise l’effet des autres bourgeons aussi il sera intéressant de l’associer à d’autres bourgeons comme la Viorne ou le romarin pour soulager les effets de l’allergie au niveau respiratoire et de travailler en prevention des crises Durant la période sensible.
Jeunes pousses de Romarin (Rosmarinus officinalis)
  • Le macérat glycériné de jeunes pousses romarin (Rosmarinus officinalis): son action est de détoxifier le foie en éliminant les toxines allergiques.
Bourgeons de Viorne
  • Le macérat glycériné de Viorne: (Viburnum lantana) régulateur de la sphère pulmonaire, draineur pulmonaire, allergies respiratoires, rhinites chroniques, asthme, bronchites, bronchiolites

Réduire l’inflammation:

Les probiotiques : avoir une flore bactérienne saine permettra de limiter les réactions inflammatoires soudaines notamment en période de crise. La prise de probiotiques avec une bonne variété de souches vivantes permettra de retrouver une flore bactérienne saine et de stimuler les défenses immunitaires.

l’hyperperméabilité intestinale: une mauvaise hygiène alimentaire ou une activité physique intensive peut engendrer du stress oxydatif pour l’organisme et donc une détérioration des jonctions serrées de la paroi intestinale qui va laisser passer des bactéries pathogènes. Pour résumer l’intestin n’est plus perméable, se transforme en passoire et les inflammations se développent! Pour y remédier des compléments alimentaires à base de glutamine notamment permettent de retrouver une paroi intestinale saine et perméable, et également de lutter contre l’inflammation.

Le drainage du foie: Une des fonctions essentielles du foie est le métabolisme des substances toxiques issues de l’environnement (médicament, pollution, additifs alimentaires,..). Soutenir le travail du foie permettra d’évacuer les toxines accumulées, améliorer la digestion, et va contribuer à soutenir le système immunitaire.

Les omégas 3:sont nécessaires à l’organisme grâce à leur action anti-oxydante qui va lutter contre le stress oxydatif de l’organisme ce qui va contribuer à l’équilibre immunitaire. Ils sont apportés par l’alimentation (principalement les petits poissons gras, les huiles végétales comme l’olive, le colza, la noix ou encore la cameline ou l’huile de pépins de courges). Cependant l’alimentation actuelle n’est plus assez riche en apport d’omégas 3 et en cas de problèmes inflammatoires tels que les allergies, il faudra se supplémenter en omégas 3. La qualité de ces capsules d’huile de chair de poissons sauvages sera essentielle car elle garantit un procédé optimal d’élimination des polluants nocifs et métaux lourds, et des zones de pêche vierges de toute industrie (norme EPAX).

Les huiles essentielles:

Le reflexe pour les rhinites allergiques : l’huile essentielle d’estragon !

Estragon

Utilisée aussi pour ses vertues anti-spasmodiques (colites, aérophagies, hoquets, tics nerveux, spasmophilie, douleurs menstruelles) et digestives (problèmes intestinaux), l’huile essentielle d’estragon (Artemisia dracunculus) est riche en estragole qui a des propriétés antihistaminiques. Elle sera très utile en cas de rhinites, d’asthme, de toux sèches spasmodiques, de trachéites d’origine allergique.

Par voie orale (enfants de plus de 7 ans et adultes*) : 1 goutte pure en sublingual ou dans ½ cuillère à café de miel ou sur comprimé neutre

Par voie cutanée : 1 goutte dans 4 gouttes d’huile végétale en massage sur le plexus, sur le nez et les sinus frontaux.

Répéter ces 2 applications tous les ¼ d’heure jusqu’à disparition de la crise

*ne convient pas pour les femmes enceintes, allaitantes et jeunes enfants (moins de 7 ans) sauf en diffusion atmosphérique ou à respirer sur un mouchoir.

Pour les allergies cutanées:

Tanaisie annuelle
  • La tanaisie annuelle (Tanacetum annuum L.) pour ses propriétés anti-inflammatoire, anti-histaminique et anti-prurigineuse (démangeaisons).

A noter : incidence endocrinienne (effet hormon-like) ne conviendra pas à certaines femmes

En synergie avec la camomille romaine, la lavande vraie, l’estragon ou encore le géranium rosat.

Par voie cutanée : en massage localisé dilué dans une huile végétale (adultes : entre 5 et 10% de concentration d’huile essentielle) 1 à 5 gouttes du mélange selon la surface à répéter 3 à 4 fois par jour jusqu’à amélioration (10 jours maximum)

  • Les hydrolats ou eaux florales ayant les mêmes propriétés que les huiles essentielles mais en moins concentrées ce qui rend leur utilisation plus facile et avec moins de contre-indications:
  • L’hydrolat de camomille matricaire ou noble, de lavande vraie en vaporisation localement pourront apaiser les éruptions cutanées, ou l’eczéma.

La crème Rescue à base des 5 fleurs de Bach qui composent le remède d’urgence Rescue avec en plus un elixir floral : Crab Apple (pommier sauvage) qui aura une action purifiante et nettoyante. Peut être utilisée par tous, aucune contre-indication.

Crème Rescue

Ceci permettra de soulager les crises mais il est essentiel de travailler sur la cause des allergies et comprendre d’où provient la réaction inflammatoire et ainsi faire de la prévention pour espacer et supprimer les crises. Des solutions sur mesure seront mises en place en fonction de chacun.

En prévention

Les allergies sont donc des réactions de l’organisme face à un allergène qui devient un « agresseur ». Certaines personnes ont un « terrain » allergique, ce qui signifie une tendance favorable à développer une allergie et d’autres peuvent devenir allergiques alors qu’ils ne l’étaient pas auparavant. Certains facteurs externes comme la pollution, peuvent y contribuer mais il faut également prendre en compte les facteurs internes tels que l’état de stress pouvant amener une faiblesse du système immunitaire et une fragilité de l’organisme pouvant rendre plus vulnérable aux « attaques » extérieures.

En parallèle d’un protocole agissant sur l’équilibre de l’organisme (omégas 3, probiotiques) en curatif comme évoqué précédemment mais aussi en préventif, l’état psychologique sera également à prendre en compte pour faire le point sur les changements éventuels de la vie quotidienne, ainsi que le stress, ou encore le positionnement face à certains évènements pouvant être en lien avec les réactions d’ordre physique.

Si le stress peut amener une faiblesse immunitaire, travailler sur les causes psycho-émotionnelles de ce dernier peut également favoriser une amélioration de l’état général !

4. Les fleurs de Bach

fleurs de Bach

Tout le monde connait cette citation “Bien dans sa tête, bien dans son corps” et effectivement on ne répare pas le corps humain comme on répare une voiture tout simplement parce que nous sommes des êtres vivants et comme tout être vivant nous ressentons des émotions. Notre santé sera le reflet de notre état général qui va reposer sur l’équilibre physique et psychologique. Ainsi un état de stress pourra engendrer différentes réactions physiques : des tensions musculaires, des douleurs musculaires, des maux de ventres, des problèmes digestifs, des réactions cutanées (eczéma, psoriasis..), des crises de spasmophilie etc..

Les allergies peuvent résulter d’une fragilité psychologique liée à un évènement particulier, une réaction de stress intense, ou encore une réaction de peur ou de méfiance consciente ou non.

Pour les peurs définies comme les peurs ou la méfiance par exemple vis à vis d’un animal peuvent être à l’origine d’une allergie se déclenchant au contact de l’animal. Dans ce cas la fleur Mimulus permettra de surmonter cette peur, se sentir en sécurité sans déclencher de réaction de “défense”.

La fleur Beech peut nous aider à être plus “tolérant” en général dans notre façon de réagir vis à vis des autres. Cette fleur va permettre de voir les qualités chez l’autre et de ne plus se focaliser ce qui ne va pas selon notre perception ou de rechercher la perfection chez ceux qui nous entourent. Elle va permettre de développer plus de compréhension, de compréhension, lorsque nous ne supportons plus la façon d’agir ou d’être de certaines personnes à tel point que nous pouvons avoir une réaction “viscérale” de rejet de l’autre. Ce qui peut aussi causer de l’irritabilité.

Le complexe d’urgence Rescue (par voie orale), tout comme la crème Rescue (comme évoqué plus haut en application locale) peut nous aider en cas de “crise passagère” que ce soit sous forme d’allergie respiratoire ou cutanée car il va nous apaiser sur le moment.

La fleur Holly peut également aider en cas de contrariétés, d’hypersensibilité qui vont entrainer un état de souffrance quotidien, d’irritabilité voire de colère envers les autres. Par conséquent, la souffrance va amener une attitude défensive qui peut être parfois agressive.

Une allergie ne pourrait-elle pas se traduire par une situation que nous ne supportons plus ?

Personnellement, j’ai déjà vécu un état colérique suffisamment intense lié à une situation que je ne supportais plus, qui a eu pour résultat de déclencher une réaction d’urticaire assez virulente : la relation de cause à effet a été immédiate!

Avec les fleurs de Bach nous pouvons aborder les choses sous un autre angle, et mettre en lumière certaines situations que nous ne supportont plus ou certains mode de fonctionnement qui ne nous conviennent plus. De cette façon les fleurs de Bach amènent du changement positif qui peut également permettre de retrouver un bien être général.