La trousse à pharmacie des huiles essentielles pour les vacances

Des huiles essentielles pour repousser les moustiques  et soulager les piqûres :

=

Spray anti-moustiques répulsif et curatif

1 spray en verre teinté 30ml

Eucalyptus citronné 1ml

Géranium rosat 1ml

Citronnelle de java 1ml

Compléter avec un alcool type Vodka qui sera le dispersant

Concentration en huiles essentielles 10%

Contre- indications : Femmes enceintes ou allaitantes et enfants de moins de 6 ans

Propriétés :

Citronnelle de Java (Cymbopogon winterianus) :

  • Désodorisante, répulsive (moustiques) et curative (piqures)
  • Anti-inflammatoire
  • Calmante

Précautions d’emploi : irritante à l’état pur, toujours diluer par voie cutanée

Eucalyptus citronnée (Eucalyptus citriodora) :

  • Répulsive (moustiques) et apaisante (piqures)
  • Anti-inflammatoire et anti-rhumatismale
  • Calmante
  • Antalgique

Géranium rosat (Pelargonium x asperum CV Egypte) :

  • anti-infectieuse
  • anti-inflammatoire, antalgique
  • répulsive
  • hémostatique (stoppe les saignements)
  • tonique et astringente cutanée

Migraines, nausées, mal des transports

Menthe poivrée (mentha x piperita)

Voilà une huile essentielle qu’il faudrait toujours garder près de soi. Car la menthe poivrée permet de dissiper de nombreuses douleurs. Elle est la meilleure ennemie des migraines et autres maux de tête, lutte contre les troubles digestifs, les remontées acides, le mal des transports, les nausées et vomissements. Antispasmodique et antalgique, cette huile à l’odeur prenante fait également disparaître les démangeaisons cutanées. En cas de mal de tête, on dépose 1 goutte d’huile essentielle sur les tempes et les sinus frontaux (le plus loin possible des yeux). En cas de troubles digestifs, on place 1 goutte dans une petite cuillère à café de miel ou sur un sucre. À avaler après le repas si le besoin se fait sentir. En cas de coup de fatigue pour conduire elle est très efficace par ses vertus tonique et dynamisante. (1 goutte sous le nez)

Contre-indications : grossesse, allaitement. Elle est également déconseillée chez l’enfant en dessous de 6 ans et les personnes asthmatiques ou épileptiques.

Lavande vraie (lavandula angustifolia) : Une huile essentielle à tout faire à avoir dans sa pharmacie pour petits et grands : anti-infectieuse, calmante, sédative, cicatrisante (brulures, démangeaisons), antalgique et anti-spasmodique. Des douleurs au coup de soleil, en passant par les piqures d’insecte ou désinfecter une plaie, elle peut s’avérer très utile !

Hématomes :

L’hélichryse italienne (helichrysum italicum var. italicum)

Cette plante jaune qu’on appelle aussi l’immortelle est présente sur tout le pourtour méditerranéen, notamment la Corse. L’huile essentielle d’hélichryse est un puissant anti-hématome principalement utilisée pour la santé de la peau. Elle permet ainsi de faire disparaître plus vite les ecchymoses mais s’attaque aussi aux crevasses ou à la couperose. Si on cherche à faire disparaître un bleu ou une bosse, on appliquera 2 à 3 gouttes d’huile essentielle d’immortelle diluées dans de l’huile végétale d’Arnica sur l’endroit de la peau concerné (usage externe). On pourra également renouveler l’application 2 à 3 fois dans la journée sans excéder 9 gouttes dans la journée. Si on cherche plutôt à lutter contre des troubles cutanés, alors on déposera 2à 3 gouttes d’huile sur la zone concernée avant de masser avec de l’huile végétale d’Arnica (vertus anti-inflammatoires) en même quantité.

Contre-indications : Elle est interdite chez la femme enceinte ou allaitante, pour le bébé, les personnes épileptiques, et les personnes traitées par anticoagulants.

Piqure d’insecte : lavande vraie ou lavande aspic

La lavande aspic (lavandula spica) origine France

Elle est plus foncée que l’huile essentielle de lavande vraie et n’est pas utilisée pour apaiser les mêmes maux. Ainsi, la lavande aspic est exceptionnellement cicatrisante (plaies, psoriasis) et s’attaque aux brûlures, aux coups de soleil, aux piqûres de serpents, de guêpes et de méduses. Véritable alliée des vacances d’été, elle extermine aussi les poux et lutte efficacement contre les mycoses, les herpès labiaux et le zona. Si on la recherche pour ses vertus antalgiques et cicatrisantes, il faudra alors appliquer 3 à 6 gouttes d’huile essentielle pure sur l’endroit de l’épiderme concerné. Un geste à répéter 3 à 4 fois par jour en diluant avec de l’huile végétale (concentration en huiles essentielles 50%, et 20% pour les peaux sensibles et les enfants de plus de 6 ans). Elle a également des propriétés anti-infectieuses, expectorantes et fluidifiantes des secrétions pulmonaires en cas d’affection virale ORL.

Contre-indications : femmes enceintes ou allaitantes. Elle est également déconseillée chez l’enfant en dessous de 6 ans (remplacer par la lavande vraie)

Douleur, inflammation :

gaulthérie couchée (gaultheria procumbens ou fragrantissima)

cette huile essentielle très odorante (on aime ou pas) rappelle les odeurs du gel de massage chez le kiné. Elle est très efficace en cas de douleurs articulaires ou musculaires, inflammation en cas de blessures musculaires, contractures, entorses, hématomes, tendinites, déchirures, douleurs spasmodiques.

A diluer dans de l’huile végétale d’arnica et appliquer en massage sur la zone concernée de 2 à 3 gouttes avec une concentration de 30 à 50% (soit 3 à 6 gouttes d’huile végétale), 20% (soit 12 gouttes) pour les peaux sensibles et pour les enfants car elle chauffe.

Elle peut également servir pour chauffer les muscles avant l’effort pour les sportifs en massage sur les jambes (concentration 10% maximum)

Contre-indications : femmes enceintes et allaitantes, enfants en dessous de 6 ans, personnes traitées par anticoagulants car elle a des propriétés anticoagulantes

Antistress :

La camomille romaine ou noble (chamaemelum nobile)

Cette huile très douce agit sur le système nerveux et peut être utilisée en cas de stress, de choc émotionnel ou de crise d’angoisse, c’est l’équivalent du Rescue (Remède de secours en Fleurs de Bach). Elle favorise également le sommeil et dissipe les douleurs nerveuses. En cas d’anxiété, on dépose 3 à 4 gouttes d’huile essentielle de camomille romaine sur son plexus solaire, la face interne des poignets, la voûte plantaire et le long de la colonne vertébrale. On peut également déposer une goutte sous sa langue ou inhaler à même le flacon pendant 2 ou 3 secondes. En cas d’asthme d’origine nerveuse, 1 goutte sur le plexus solaire à renouveler tous les quarts d’heure en cas de crise. Ses vertus antispasmodiques peuvent également soulager les crampes au bas ventre associé au basilic exotique pendant le période menstruelle (1 à 2 gouttes de chaque avec autant d’huile végétale en massage local).

Elle peut être utilisée par toute la famille.

Contre-indications : à éviter durant les 3 premiers mois de sa grossesse.

Maux de ventre :

Basilic exotique (Ocimum Basilicum)

Elle allie des propriétés antistress et antispasmodiques reconnues et permet de soulager tout type de maux de ventre (gastroentérite, colites, maux de ventres liés à la période menstruelle) mais aussi le mal des transports, les nausées et les vomissements. A utiliser en massage local (ventre, plexus) dilué dans de l’huile végétale (2 à 3 gouttes d’huile essentielle dans 6 à 9 gouttes d’huile végétale (12 gouttes pour les peaux sensibles ou les enfants de plus de 6 ans). Elle peut s’avérer très utile en cas de spasmophilie.

Désinfecter :

Tea tree (Melaleuca alternifolia)

Antibactérien et anti-infectieux à large spectre, antifongique et antiparasitaire. Du bouton d’acné (1 goutte pure sur un coton tige) à la désinfection d’une plaie ou en cas d’infection (dentaire, ORL, génital, ..) elle sera une alliée incontestable. Elle peut être utilisée par toute la famille légèrement diluée (50%) ou pure (1 goutte sur la zone concernée). Pour les zones génitales ou les muqueuses la dilution n’excédera pas 10%. (1 goutte d’huile essentielle pour 9 gouttes d’huile végétale).

Et pour les coups de soleil, n’oubliez pas le gel d’Aloe Vera qui rafraichit, cicatrise et régénère la peau ! De préférence bio et avec les critères suivants : « aloe barbadensis » ou  «  Aloe vera natif », contenant la pulpe et non pas la sève, et enfin stabilisé à froid.

Vous voilà parés pour les vacances !

En règle générale, les huiles essentielles sont contre-indiquées pour les personnes épileptiques (sauf avis médical contraire) et pour certaines pathologies. Les conseils cités ci-dessus sont indiqués pour un usage standard des huiles essentielles et ne remplacent pas une consultation médicale. Avant d’utiliser les huiles essentielles, il est recommandé de s’adresser à un professionnel formé en aromathérapie qui recueillera les informations nécessaires et adaptées à votre situation médicale.

Facebook
LinkedIn

Ma dernière expérience avec le Rescue (Remède de secours) en application locale

Rescue spray : 2 pulvérisations dans la bouche à répéter jusqu’à amélioration

Lors de ma dernière réunion avec mes consœurs conseillères agréées en Fleurs de Bach, nous avons abordé le sujet de l’application locale des élixirs floraux selon la méthode du Docteur Ricardo Orozco (“Fleurs de Bach Savoir les utiliser en applications locales”). La méthode du Dr Orozco consiste à appliquer localement les Fleurs de Bach en fonction des symptômes en plus de la prise par voie orale d’une préparation personnalisée faite en fonction des troubles émotionnelles vécues. Cette méthode diffère de la méthode du Dr Bach en ce sens où le choix des élixirs va se faire en fonction des symptômes physiques et non pas seulement en fonction de la personnalité et de la façon de réagir aux situations. L’élixir Vine a été évoqué pour tout ce qui peut se définir comme « liquide sous tension » : abcès, furoncles, herpès etc. Il aide la maturation favorise l’expulsion du liquide.

Alors qu’un herpès buccal pointait le bout de son nez un vendredi soir, j’ai tenté l’expérience de d’appliquer 2 gouttes de Vine et un peu plus tard 2 vaporisation de Rescue sur l’herpès dès les premiers symptômes son arrivée (grosseur mais sans vésicules). J’ai répété l’opération 2 fois dans la soirée puis vaporisé du Rescue plusieurs fois dans la journée de samedi.

A la fin de la journée pas d’évolution vers des petites vésicules douloureuses et qui brûlent mais plutôt un assèchement et une réduction de l’inflammation. L’herpès n’est jamais sorti, il a cicatrisé directement.

« ne me croyez pas, expérimentez ! » Dr Edward Bach

Comment être serein pour les examens?

Un réflexe : Le Rescue !

Le Rescue est le plus connu dans le système des fleurs de Bach, bien souvent connu des étudiants pour apaiser, calmer les angoisses et arriver plus « zen » aux examens.

C’est effectivement le remède dit « d’urgence » à prendre en cas de situations de crises c’est-à-dire sur le moment lorsque l’on n’a pas le temps de bien identifier les émotions qui arrivent à savoir :

Des angoisses soudaines, suite à un choc, un accident de voiture, une mauvaise nouvelle, un deuil

Mais aussi pour préparer une échéance (un examen scolaire ou médical) lorsque la sensation de stress est déjà présente.

Et pas seulement ! Il est utile à chaque fois que nous nous sentons mal, bouleversé, contrarié, stressé, inquiet à l’idée de, ému par une situation délicate, RESCUE nous rétablira très rapidement dans notre équilibre émotionnel, en répétant les prises jusqu’à amélioration.

C’est le seul complexe crée par le Dr Bach qui se compose de 5 fleurs :

Clematis (Clématite) : perte d’intérêt dans le présent, rêverie, perte de conscience, évanouissement

Cherry Plum (Prunier myrobolan) : peur de perdre le contrôle de soi, de ses émotions

Rock Rose (Hélianthème) : peur panique, terreur

Impatiens (Impatience) : impatience, tension, nervosité

Star of Bethlehem (Ornithogale ou Dame de Onze heures) : choc, traumatisme, peine

Dans le commerce il y a des complexes sur différents thèmes mais chacun étant unique et ayant sa propre façon de réagir à une situation, ces complexes ont très peu de chances de fonctionner.

Quand il est difficile de trouver quelles émotions sont présentes et de quel élixir nous avons besoin, prendre du Rescue peut dans un premier temps aider à nous apaiser.

Si la prise du Rescue n’a plus d’effets, ou si la prise devient plus régulière, c’est que d’autres élixirs sont nécessaires.

Avec les Fleurs de Bach, il est possible de travailler sur plusieurs aspects :

  •  la confiance en soi, en ses capacités, lorsque l’on a tendance à se comparer aux autres tout en se mettant en position d’échec avant même d’avoir essayé.
  • Le manque de concentration
  • L’affirmation de soi
  • La peur de parler en public ou encore la peur de la page blanche
  • La panique

N’hésitez pas à faire appel à un(e) conseiller(e)agréé** en fleurs de Bach qui pourra vous aider à identifier vos ressentis plus clairement et vous accompagner à votre rythme.

**Agréé par le centre Bach signifie que le conseiller a suivi la formation agréée par le centre Bach et s’est engagé à respecter un code de pratique pour mener les entretiens en respect avec le système des fleurs de Bach mis au point par le Docteur Edward Bach. L’agrément se présente avec les lettres BFRP ainsi qu’un numéro d’enregistrement au registre des conseillers agréés (vous pouvez consulter cette liste sur le lien suivant : http://www.bachcentre.com/fr/bfrp/france.php