Ma dernière expérience avec le Rescue (Remède de secours) en application locale

Rescue spray : 2 pulvérisations dans la bouche à répéter jusqu’à amélioration

Lors de ma dernière réunion avec mes consœurs conseillères agréées en Fleurs de Bach, nous avons abordé le sujet de l’application locale des élixirs floraux selon la méthode du Docteur Ricardo Orozco (“Fleurs de Bach Savoir les utiliser en applications locales”). La méthode du Dr Orozco consiste à appliquer localement les Fleurs de Bach en fonction des symptômes en plus de la prise par voie orale d’une préparation personnalisée faite en fonction des troubles émotionnelles vécues. Cette méthode diffère de la méthode du Dr Bach en ce sens où le choix des élixirs va se faire en fonction des symptômes physiques et non pas seulement en fonction de la personnalité et de la façon de réagir aux situations. L’élixir Vine a été évoqué pour tout ce qui peut se définir comme « liquide sous tension » : abcès, furoncles, herpès etc. Il aide la maturation favorise l’expulsion du liquide.

Alors qu’un herpès buccal pointait le bout de son nez un vendredi soir, j’ai tenté l’expérience de d’appliquer 2 gouttes de Vine et un peu plus tard 2 vaporisation de Rescue sur l’herpès dès les premiers symptômes son arrivée (grosseur mais sans vésicules). J’ai répété l’opération 2 fois dans la soirée puis vaporisé du Rescue plusieurs fois dans la journée de samedi.

A la fin de la journée pas d’évolution vers des petites vésicules douloureuses et qui brûlent mais plutôt un assèchement et une réduction de l’inflammation. L’herpès n’est jamais sorti, il a cicatrisé directement.

« ne me croyez pas, expérimentez ! » Dr Edward Bach

Share

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.